vente de fruits
Historique   -   NODIN Benoit et Magali   -   Le Fruitier   -   Producteur de fruits à Saint-Péray   -   ARDECHE

 Les années 1900 "Origines de l'Exploitation Familiale"

Ernest Nodin, l'arrière grand père, est fermier sur l'exploitation de La Beylesse. En 1909, l'exploitation est vendue et divisée en deux : une partie acquise par la famille Pradon et l'autre par la famille NODIN.
Ernest vit de l'élevage et exploite un peu de vigne. Il a 4 enfants dont Paul qui prend sa suite

Paul, le grand père, diversifie les cultures en développant l'arboriculture (3 hectares répartis entre poiriers, pêchers, cerisiers et abricotiers). Il oriente son élevage vers de la production laitière. Paul commence à vendre son lait à la ferme.
1947, il adhère à la Cave de Tain l'Hermitage pour produire de l'AOC Saint Péray.
Paul a 3 enfants dont François qui prend sa suite en 1970.

François et Bernadette, les parents, abandonnent rapidement l'élevage sous la pression urbaine et l'augmentation du trafic routier. Ils développent la culture du tabac.
Dans les années 1980, ils transforment les pâtures de la ferme en vignoble et prennent une vigne en métayage.
1987 : la pression urbaine s’intensifiant, ils achètent une propriété sur Soyons pour y planter des pêchers et des abricotiers.
Dans les années 1990, l'exploitation culmine à 25 hectares en cultures.

Première vente au détail en fruits :
1971, François se voit refuser un lot par la coopérative qui trouve ses fruits trop murs. Il décide alors de vendre ses fruits au bord de la route. François développe sa vente au détail en construisant un stand de vente le long de ses vergers sur la route de Valence (avenue Gross Umstadt).
François et Bernadette ont 6 enfants dont Benoit et Rémy qui prennent la suite (www.nodin.org).

 Les années 2000 "Nouvelle génération, nouveau projet"

En 2001, Benoit s'installe en société (GAEC La Beylesse) avec ses parents et la même année il se marie avec Magali. Cette année là, il acquiert une terre sur Cornas pour planter de la vigne et met en place un chantier fraises et un atelier tomates.
2003 : Benoit achète des terrains sur Soyons pour diversifier le panel variétal en abricots et compléter l’unité foncière commencée par son père 23 ans plus tôt.

En 2005, départ en retraite de François, le GAEC se retire de la coopérative fruitière. Le marché de l'expédition n’étant plus rémunérateur, Benoit s'oriente exclusivement sur la vente directe pour mieux valoriser ses fruits et proposer une meilleure qualité au consommateur. Bernadette met en place le « Caveau La Beylesse » pour préparer la venue de Rémy (www.la-beylesse.fr)

En 2007, Bernadette prenant à son tour sa retraite,
le GAEC La Beylesse devient EARL Nodin Benoit
dans laquelle Benoit et Magali sont associés.

L'EARL compte aujourd'hui :
15 hectares de vergers répartis entre pêche, cerise, abricot, poire et kiwis,
2000 m de maraichage (tomate, fraise, aubergine, courgette, melon)

2008, Benoit et Magali ont construis leur maison suivie du bâtiment d’exploitation  en 2009 qui permet le stockage, le conditionnement et la vente de fruits en un même lieu et de manière fonctionnelle.

2011, Mise en place du site internet !
10 ans de mariage...
Benoit et Magali ont 4 enfants, lequel prendra la suite ?

la beylesse
Gaec nodin en construction
Gaec Nodin